1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Le gouvernement interdit l’importation...
   

Le gouvernement interdit l’importation des Kits CKD/SKD et l’autorise pour les véhicules neufs

10 mai 2020 - 18 h 28 min

Plusieurs mesures fiscales ont été prises lors du conseil des ministres tenu par visioconférence dimanche, afin de faire face à la crise financière que traverse le pays, entre autres la suppression de l’importation des Kits CKD et SKD.

Ainsi, dans cette réunion présidée par le chef de l’Etat, il a été procédé a l’annulation du système préférentiel d’importation de kits SKD / CKD pour le montage automobile, en contrepartie, les concessionnaires automobiles sont autorisés à importer de nouveaux véhicules touristiques, a indiqué le communiqué du conseil des ministres.

Le conseil des ministres a aussi procédé à l’augmentation de 24% à 30% du taux d’impôt retenu à la source pour les sociétés étrangères opérant avec des contrats de prestation de services en Algérie, dans le but de les inciter à ouvrir des bureaux en Algérie.

Il a été procédé aussi à la suppression du droit de préemption, qui a été remplacé par une préautorisation de l’investissement étranger, en  supprimant le recours au financement national  obligatoire de celui-ci.

Le conseil des ministres a pris la décision d’exonérer des droits de douane et de la taxe sur la valeur ajoutée pour une période de deux ans, renouvelable pour les composants acquis localement par des sous-traitants du secteur des pièces mécaniques, électriques et électroniques et des pièces, en instaurant un système préférentiel pour les activités d’installation, ainsi que la révision de la règle 49/51 sauf pour les secteurs et activités stratégiques d’achat et de vente de produits.

S’agissant ce dernier point, le président de la République a demandé que la règle du 51/49 soit soumise à des textes réglementaires transparents afin d’éviter toute interprétation ou ambiguïté dans la préservation de la richesse nationale, et il a également donné des instructions pour prendre des mesures similaires concernant l’utilisation du droit de préemption, à condition que cela relève de la compétence du Premier ministre après une étude approfondie par des experts, Il en va de même pour toute cession d’actions entre sociétés étrangères opérant en Algérie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Aïd El Adha : la distribution des produits pétroliers assurée à travers le territoire national

La société nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (Naftal) a assuré, dimanche dans un communiqué, que la distribution des produits pétroliers sera …

+

Aid El Adha : un programme spécial pour faciliter la circulation des citoyens à Alger

L’Etablissement public de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA) a mis en place un programme spécial à l’occasion de l’Aid El Adha pour faciliter la …

+

Transport: plus de 1100 départs à la gare routière du Caroubier en prévision de Aïd el Adha

La société de gestion des gares routières d’Algérie (Sogral) a annoncé, dimanche, le renforcement de ses lignes intérieurs, en prévision de l’Aïd El Adha avec …

+

La commission ministérielle de la fetwa appelle les usagers de la route à la vigilance

La commission ministérielle de la fetwa a appelé les usagers de la route à faire preuve de prudence et de vigilance face à la recrudescence …

+